Dialogue Jeunesse

Dans les pays du bassin méditerranéen, les jeunes de 15 à 29 ans représentent une tranche d’âge importante de la population. Cependant, ils sont confrontés à plusieurs défis, notamment le chômage, les taux élevés de NEET, le manque d’opportunités financières et le manque d’inclusion et de participation dans la prise de décision locale et internationale. Ces facteurs encouragent la migration et le dépeuplement des zones rurales et montagneuses.

Les données sur l’emploi forestier dans la région, et plus particulièrement sur l’emploi des jeunes dans le secteur forestier en Méditerranée, sont rares, voire inexistantes. Cependant, le secteur forestier joue un rôle essentiel en offrant des opportunités socio-économiques aux jeunes, dans le cadre de l’économie verte et de la transition écologique.

De nombreux mouvements de jeunes revendiquent leur participation aux actions de lutte contre le changement climatique, notamment par le biais d’actions telles que le boisement et la restauration des écosystèmes. Dans ce contexte, il est essentiel de discuter du rôle principal que les jeunes générations auront dans la mise en œuvre des stratégies économiques et environnementales nécessaires pour atténuer l’impact des changements climatiques mondiaux.

La déclaration de Brummana (2019), ainsi que la déclaration d’Antalya (2022), encouragent les autorités politiques et administratives au niveau national à créer des incitations pour que les jeunes participent à des programmes d’éducation forestière diversifiés, y compris par la création d’emplois pour les jeunes, et à veiller à ce que l’entrepreneuriat des jeunes dans la région méditerranéenne puisse participer pleinement et efficacement.

La 8ème SFM met l’accent sur la jeunesse en organisant un deuxième Dialogue de la jeunesse, qui s’appuie sur le dialogue qui a eu lieu lors de la 7ème SFM, qui s’est tenue en Turquie en 2022. Il revisite les cinq thèmes clés, mis en évidence par les jeunes comme les principaux défis auxquels est confronté le secteur forestier méditerranéen, en mettant l’accent sur la restauration.

Co-organisé dans le cadre des trois principaux dialogues de la jeunesse qui auront lieu dans le secteur forestier en 2024, le dialogue de la jeunesse représente la troisième et dernière session thématique.